Agir prĂ©cocement pour mieux traiter les troubles psychotiques – Prix Sanitaire đźŹ†

Agir précocement pour mieux traiter les troubles psychotiques

L’équipe d’intervention précoce dans les troubles psychotiques (EIPP), depuis septembre 2015, a systématisé une prise en charge renforcée et personnalisée des jeunes adultes (de 18 à 35 ans), durant les trois premières années suivant l’apparition des symptômes.

ImportĂ©e d’Australie, cette mĂ©thode permet d’amĂ©liorer l’accès et l’efficience des soins durant cette pĂ©riode initiale critique (forts taux de dommages corporels et de suicides, risques accrus de rupture sociale et professionnelle…), afin d’obtenir un meilleur pronostic et une forte rĂ©duction de l’impact de la maladie.

Points forts :
• Un infirmier « case manager » devient le pivot de la prise en charge du patient, ce qui évite les ruptures de suivi
• Le fonctionnement « en renfort », en plus des soins classiques, utilise les ressources existantes et fédère les professionnels impliqués
• L’intervention précoce réduit à terme le coût des soins, ce qui génère des économies.

RĂ©sultats :
• Depuis sa création, l’EIPP a noté une meilleure acceptation de la prise en charge (un seul refus sur 34 patients), une très bonne alliance (deux perdus de vue), une diminution des soins sous contrainte avec aucun passage à l’acte auto ou hétéro agressif
• Grâce à l’implication de tous les professionnels le taux d’inclusion est élevé.